Back to top

JOURNÉE DE L'ENFANCE

Le samedi 25 janvier, le cinéma Astor de Vevey vous invite dans sa magnifique salle pour 3 projections uniques autour de la journée de l'enfance. Ouvert à toutes et à tous, petits et grands, ces documentaires touchants questionnent avec intelligence des thématiques variées liées à l'enfance, à l'éducation et à notre société. Pain et chocolat offerts par l'AACR (Association Avenir CinéRiviera) entre les séances !

LE CERCLE DES PETITS PHILOSOPHES - 13h30 (vf) de Cécile Denjean (France / 2019 / 1h30)

Quel est le sens de la vie ? Pourquoi on vit ? Pourquoi on meurt ? Qu'est-ce-que l'amour ?
Ces questions, le philosophe et auteur à succès Frédéric Lenoir, les a posées à des enfants de 7 à 10 ans, au cours d'ateliers philosophiques qu'il a mené dans deux écoles primaires durant une année scolaire. Il nous invite à partager les pensées de ces enfants, qui se confrontent à la complexité du monde et la violence de leurs émotions.

Bande-annonce: ici 

TOUT S'ACCÉLÈRE - 16h00 (vf) de Gilles Vernet (France / 2016 / 1h23)

Gilles est un ancien trader devenu instituteur dans le 19ème arrondissement de Paris. Il s'interroge avec ses élèves de CM2 sur l'accélération vertigineuse de notre monde. Fasciné par leurs réflexions sur notre mode de vie et notre rapport au temps, il décide de les filmer puis d'aller à la rencontre d'experts du sujet. Pourquoi nos sociétés recherchent-elles toujours plus de croissance ? A quel impératif obéit cette accélération alors même que ces enfants de 10 ans mettent en évidence ses limites ?

Bande-annonce : ici

ALPHABET - 18h30 (vostfr) de Erwin Wagenhofer (Autriche/Allemagne / 2015 / 1h48)

Les méthodes pédagogiques utilisées pour éduquer nos enfants ne sont-elles pas dépassées ? De la France à la Chine, de l'Allemagne aux États-Unis, "Alphabet" questionne un système éducatif qui privilégie la performance au détriment de la créativité et de l’imagination. En exposant au grand jour les limites d’un modèle hérité de la révolution industrielle, pédagogues, chercheurs, scientifiques, chefs d’entreprise et élèves abordent le rôle de l’enseignement et envisagent des voies alternatives à nos pratiques actuelles. Après We Feed The World (sur la crise alimentaire) et Let’s Make Money (sur la crise financière), Alphabet clôt « la trilogie de l’épuisement », comme l’appelle son réalisateur Erwin Wagenhofer.

Bande-annonce : ici